AdresseTéléphone
logo
Marennes For Ever
Le captage des huîtres

 
Des huîtres mais de Marennes

 
Des huîtres de qualité

 
Marennes vu du ciel

 
La Francophonie

 
Histoire de l'Huître

 
Capitale de l'Huître

 
Richesse et patrimoine

 
La Plage de Marennes
 
Un document à ne pas rater.
 
Frank SymingtonC'était à Marennes en pleine centre ville pendant la première période du confinement. Il faisait très beau, et car il n'y avait aucun jardin, je n'avais que la fenêtre ouverte de chez moi pour accéder le monde externe. Par hasard, j'ai remarqué un faible bourdonnement, et avec mes jumelles j'ai décelé cet essaim des abeilles sur le mur d'un immeuble juste en face quelque 20 mètres loin de mon siège sur le rebord. C'était comme Dame Nature me compensait les inconvénients de ces jours-là, ou peut-être elle me disait qu'elle s'en fout du monde fou humain. En tout cas, je me suis dépêché de monter la longue-vue sur son trépied, de fixer l'adaptateur de digiscopie devant l'oculaire, et de visser ma petite caméra sur son perchoir. Voilà le résultat. Qu'elle merveille !

 
Jean-Pierre Quinconneau : Un phoque à Marennes
Guette Fcs : Il est revenu
Jean Pierre Quinconneau : Pourquoi il est revenu j'ai un monsieur qui me disait que ça faisait 4 mois qu'il était là-bas 
Guette Fcs : Parce que il se promène entre le chenal de recoulène et la Cayenne et sa faisait quelques semaines que je l’avais pas vu 

 

Brouage

 
Samuel DaiméDeuxième fois en a peine 3 semaines
Alain Bertrand Un phoque ? étonnant !
Samuel Daimé : Non pas tant que ça c’est déjà la deuxième fois qu’on le voit et mon grand-père en avait vu un qui se reposait sur les vasses à droite du chenal de Marennes
Monique Texier : Belle rencontre et ce n'est pas la première fois.. j'en ai déjà vu à Marennes-Plage il y a un an environ.. c'est peut-être le même phoque qui a ses habitudes à cet endroit..



 

Inauguration du pont de l'Île d'oléron

Inauguration du pont de l'Île d'oléron
Pascal tetard

 

La fin d'une Île

La fin d'une Île
Pascal Tetard

 

Pascal Tetard : L'ostréicultrure en 1970 à Marennes

 

Pascal Tetard : La même en 1927, c'est différent.

Pascal Tetard :  La même en 1927, c'est différent.
 

Marennes occupé

Marennes occupé
Pascal Tetard : Document sur l'occupation allemande en juin 1940 à Marennes. Vidéo de 12 mn.
Philippe Robert : Le film a été projeté au cinéma l'Estran de Marennes en 2017- 2018 et en 2018 au cinéma l'Eldorado de Saint Pierre d'Oléron , il devait repasser en juin 2020 , par suite de pandémie il a été programmé ultérieurement. Il a été réalisé par Monsieur Pierre Garnier,l e film a été présenté en présence de ses enfants au cinéma de Marennes .Ses enfants ont commenté le film , ils sont présents dans ce film.
Pierre Garnier avait également été Maire de Marennes après guerre, mandat qui avait duré seulement 1 an me semble t'il pour cause de décès...
 

Rencontre avec les dauphins

Rencontre avec les dauphins
Erik AssouanRencontre avec des dauphins pendant une séance de conduite dans le coureau d'Oléron

 
 
Philippe RobertMarennes d’antan : 1942-1945 les Marennais se baignaient à « La petite plage de Marennes ». Nom donné au niveau de l’écluse séparant l’eau douce du canal et de l’eau de mer du chenal. La plage de Marennes était interdite de promenade et de baignade .La zone était le « Mur de l’Atlantique ».
Jean Pierre Baron Jusqu'a la construction de la piscine tous les jeunes de Marennes se sont baignés à cet endroit
Lydjac Bdx : Merci beaucoup de nous montrer cette période, de nos parents et grand-parents.
Dominique Rauch Debut de saison il y avait un peu de vase au fond pas top. Mais il n'y avait que ca comme piscine.
Micheline Delage Cela me rappelle ma jeunesse comme le dit Jean-Pierre nous allions tous nous baigner , c’était (au porte ) le canal,chacun à différentes heures, mais qu’est-ce que j’adorerai me baigner, c’était notre sortie, cela remplacer la télé et tout les choses modernes, C’était une bonne époque pour moi. A  une époque il y avait un maître nageur Me Méchin ,mes frères et d’autres, nageaient avec lui car il y avait des concours de natation, le seul qui reste de cette époque qui nageait bien c’est Nono Foug*****, et une fille qui habite St Just, c’était il y a très longtemps.
Dany Logeais: Nono foug... Nous a quitté il y a environ 3/4 ans
Rolly Gaboriaud : Emouvante cette petite vidéo d'un lieu que j'ai beaucoup fréq...
 

Erik Assouan

 

Erik Assouan

 

L'ostréiculture à Marennes dans les années 1920, il y a cent ans

 
Auteur : Erik Assouan

 
Auteur : Erik Assouan

 
Auteur : Philippe Robert
 
 

Cavalcade 1966

Cavalcade 1966
Auteur : Philippe Robert 
 
 
 
 
Philippe RobertMarennes d’antan : 1942-1945 les Marennais se baignaient à « La petite plage de Marennes ». Nom donné au niveau de l’écluse séparant l’eau douce du canal et de l’eau de mer du chenal. La plage de Marennes était interdite de promenade et de baignade .La zone était le « Mur de l’Atlantique ».
Jean Pierre Baron Jusqu'a la construction de la piscine tous les jeunes de Marennes se sont baignés à cet endroit
Lydjac Bdx : Merci beaucoup de nous montrer cette période, de nos parents et grand-parents.
Dominique Rauch Debut de saison il y avait un peu de vase au fond pas top. Mais il n'y avait que ca comme piscine.
Micheline Delage Cela me rappelle ma jeunesse comme le dit Jean-Pierre nous allions tous nous baigner , c’était (au porte ) le canal,chacun à différentes heures, mais qu’est-ce que j’adorerai me baigner, c’était notre sortie, cela remplacer la télé et tout les choses modernes, C’était une bonne époque pour moi. A  une époque il y avait un maître nageur Me Méchin ,mes frères et d’autres, nageaient avec lui car il y avait des concours de natation, le seul qui reste de cette époque qui nageait bien c’est Nono Foug*****, et une fille qui habite St Just, c’était il y a très longtemps.
Dany Logeais: Nono foug... Nous a quitté il y a environ 3/4 ans
Rolly Gaboriaud : Emouvante cette petite vidéo d'un lieu que j'ai beaucoup fréquenté et où j'ai passé de si bons moments. Il y a très longtemps et pourtant c'est à tout jamais gravé dans ma mémoire.
Dany Logeais : Dans les années 65 un jeune de Bourcefranc très costaud faisait le spectacle en plongeant nous laissant nous les filles en admiration on l'appelait Tarzan car il poussait le cri de Tarzan en plongeant du haut du pont. Une pensée pour lui qui est parti en ce début d année 2021
Jacques Delage Je crois que beaucoup ont fréquenté cet endroit pour se baigner. Comme c’était très haut entre les bords de l’écluse, de chaque côté une pierre avait été envoyée au fond.
Francoise Pierre Mourey Ma maman et ses frères venaient se baigner à cet endroit