AdresseTéléphone
logo
Marennes For Ever
Philippe RobertMarennes d'antan: 1955 plage de Marennes à marée haute.
Rolly Gaboriaud C'est le lieu de ma petite enfance. J'en garde un souvenir de nature sauvage exposée aux tempêtes. On en pense ce qu'on veut mais Marennes plage attire beaucoup de monde l'été .
Séverine Peron : Rolly Gaboriaud c'est la seule plage du coin accessibles aux handicapés sinon il faut aller loin dans l'île avec tous les désagrément du traffic routier.
Rima Bouss Tellement plus charmant à l’époque ! Même pour y avoir grandi et joué et joué fin années 80/ début 90, c’était génial et encore « authentique »
Moses Mc Millian : Les maisons , la route n'ont pas disparues ! La digue bord de béton si . pourquoi la digue qui est censée protéger la " mare " s'use ? La nature ? Ou l'artificialisation ? Une question c'est tout
Séverine Peron : L'érosion et surtout les vents et tempêtes successives, sans parler de l'homme : il est agréable de s'y promener
 


Rolly Gaboriaud
 
Philippe Robert : Marennes d'antan : Plage de Marennes, route de sable .

 
Elisabeth Gasq
Marie-claude Moizant : Est-ce que cette maison est à la plage de Marennes ? 
Eliette Mouhé : Oui mes parents l'ont tenuent aussi dans les année 1969. Beaux souvenirs .
Monique Giraud : Le bar restaurant épicerie à la plage de Marennes ? Face au rond-point en galets. ?
Roland Vieuille : Les années 60 il y avait le bal le samedi soir je crois
Catherine Moreau : Le bal c était à côté après il y a eu l'auberge de la jeunesse
Martial Vieuille : Je crois que c'était un bar et une épicerie.
Josette Savarit Il y a eu des générations de jeunes d'après guerre qui sont allés au bal ,plage de Marennes.(mes parents en faisaient parties). Ma maman 90ans se rappelle les balles d'été dans ce lieu
Micheline Delage : Dans ma jeunesse je l’ai connu lorsque nous allions à la plage, c’était Me Counil qui le tenait , avec c’est enfants sa fille l’aînée et son gendre. Cela remonte, dans les années 1958 / 1960




 



Catherine MoreauUne photo quand mes parents tenaient ce bar épicerie !!
 
Philippe Auguste : Très belle prise, mais est-ce que quelqu'un peut nous en dire plus sur les taches sombres qui encerclent la "piscine"?
Boon Stef : Ce doit être une sorte d’algue car il fait plus chaud sur les bords donc les algues se développe plus et plus frais au milieu donc beaucoup moins d’algues
Frederic Christelle Audebert : Je pense que l’association des résidents de Marennes-plage suivent les contrôles qui sont faits régulièrement dans le bassin, et si quelque chose d’anormal se produisait ils avertiraient la municipalité. Normalement il y a toujours des contrôles de fait je suppose. Peut-être qu’un membre de l’association pourrait le certifier ou la municipalité.
En attendant au tout début beaucoup ont attrapé des mycoses, car c’est vr...
 
Alain Giraud : Marennes plage ce soir au plein mer. (28 avril 19h00)
Roland Vieuille La plage de ma jeunesse je l aime vraiment le mois de mai j'espère pouvoir descendre
Dom Dom C'est sur cette plage que j'ai appris à nager toute seule en écoutant un Mr expliquait à sa fille comment faire j avais une dizaine d années, mon dieu ! Que c est loin mais inoubliable,!!
 
Alain GiraudMarennes plage, il y a bien longtemps.
Micheline Delage : J'ai connu la plage jusqu’au comme tout le monde jusqu’à elle soit transformée en bassin, mais autrefois tu pouvais te baigner quand il y avait une grande marée, part contre en été l’eau était chaude
Sylvie Groshanny : Quelle année cette photo ? J'ai passé mon enfance à Bourcefranc et j'allais souvent à Marennes me baigner avec mes sœurs et ma mère !
Ginette Roland : Vers 1960 c'était encore avec le mur je me souviens bien et moins de vase parce que pas de tables à huitres si près, donc mouvement de marée.
 
Françoise Pacaud La villa pibolette est au55 avenue William bertrand Marennes plage .
C’est une maison repérée
Mireille Boisson Joneau Qui se souvient du bar derrière la piscine
Alain Giraud : Je me souviens vaguement, ça remonte
Fred Lamoureux : Je m en souviens... quelques bonnes soirée
Clemenceau-Piochaud Maryline : Je m'en souviens bien. Je me suis souvent demandé pourquoi il n existait plus
 
Colorisée
Colorisée
Pascal TetardLa plage de Marennes en 1950
Veronique Daniel Pile poil chez moi !!! J’adore
Gisele Bernard Que de bons souvenirs.. Hé oui.. Il y avait la mer qui montait haut parfois sur la route en grande tempête.. La Seudre
Dominique Grand-Dalmau : On allait toujours là l'été sous un de ces arbres! C'était beaucoup mieux que la flaque aménagée en pseudo plage
Jacques Delage : A cette époque il y avait des dunes sous les pins. La construction du pont de l’île d’Oléron a détruit la réserve de sable .
 



Pascal Tetard : 1930 environ
 


Alain Giraud
 
Philippe RobertMarennes d'antan: 1905 ,quand il y avait qu’une seule grande plage « Marennes -Bourcefranc.
Sandra Vieuille IL Y AVAIT LE BAR DE LA FORET
Jean Pierre Baron : La photo date de bien avant le bar de la forêt
 


 









Alain Giraud
 
Ce n'est pas un scoop mais une photo de la plage de Marennes. Nous avions évoqué l'état
d'une des parties de cette retenue d'eau, quelqu'un peut nous dire où en sont les travaux
Frederic Christelle Audebert J’y suis passé le 23 janvier 2021 il faisait sombre, il me semble que le cordon dunaire a était remis en place car le bassin était en eau.
Anne Marie Tabibi : Quand j’y suis passée les travaux semblaient être terminés
Cecile Texier Des pieux ont été plantés le long de la majorité du cordon dunaire... attendons les forts coefficients pour voir si ça tient !
Veronique Daniel : La nouvelle tempête attendue samedi 30 janvier sera un test !
Brigitte Dubreuil de Oliveira : Jai pas l'impression que ça tienne des années
Jacqueline Jouant : Merci Brigitte, oui je pense que ça va pas tenir longtemps, on verra bien
Laurent Chaboussie : À mon sens, je pense malheureusement que cette retenue sera soumise de plus en plus à l'érosion avec un phénomène de houle plus important dans les prochaines années. À voir l'état de la pointe de gatseau à Saint Trojan (qui disparaît comme neige fond au soleil), je crains que les tempêtes futures aient un impact direct sur notre retenue. Mais ce n'est qu'une hypothèse que j'émets, je ne suis pas scientifique.
Lila Castillo Ils ont réparé comme chaque année. Maintenant avec des bois que la marée remportera. Je suis partie ils avaient fini au prochain équinoxe on va voir si ça tient . 

 





Philippe RobertMarennes d'antan: 1925 plage de Marennes .
Pat Grand : Il y avait de la vie !!!
 
Maintenant
Maintenant
Mos-lab Synthesizers : Voila maintenant. Sans commentaire.... (mais bon, chacun est libre de faire ce qu'il veut...) Les balustres ont encore là (ouf ! )
Frederic Christelle Audebert : Oui tout à fait je n’ai pas dit le contraire et elle appartient à des belges
Mos-lab Synthesizers : Je disais "sans commentaire" pour ne pas écrire que je n'apprécie pas ce qu'elle est devenue maintenant. Elle a malheureusement perdue tout son cachet de maison balnéaire d'après guerre 
Solange Mack Et dire que ma cousine tenait se bâtiment quand j'avais une dizaine d'année super
Jean Pierre Baron C'est dans cet établissement que j'ai entendu pour la première fois un disque de Rock (Elvis Presley) dans un Juke box en 55 ou 56
Nini Cocole RTh : C'était devenu une épicerie ou ma maman, nous avait amené acheter des bonbons après l'école... Un merveilleux Souvenir...
 
Philippe RobertMarennes d'antan: 1936 Marennes plage le Bar de L'Océan
Mos-lab Synthesizers : C'était un beau bâtiment avec cet enchaînement de balustres
Dominique Parchemin : Il y a quoi à cet emplacement maintenant ?
Frederic Christelle Audebert : Oui c’est un très beau bâtiment, si je ne me trompe pas il se trouve au niveau du petit rond-point après le restaurant L’AROMATE, et bien c’est devenu une maison.

 



Véronique Ybard
 



Philippe RobertMarennes d'antan : 1920, plage de Marennes ,marée haute, c'est la fête de la mer.
Francoise Forcin : Toute petite j'allais aux régates avec mes parents ..
 




Philippe RobertMarennes d'antan: 1903 l'Amer sur la plage de Marennes.(Les amers jouent un rôle important dans la navigation côtière (c’est-à-dire près des côtes, zones de dangers) lorsque les techniques de navigation à l'estime ou par satellite (GPS) ne sont plus assez précises.)

 
Philippe RobertMarennes d'antan: année 1935 Hôtel de la Plage de Marennes
Tony Poizat Il est encore debout ? Je ne suis pas passé sur la plage depuis plus de 15 ans...
Dominique Sinou : C'était du temps où les pins étaient en nombre
Gisele Lemoine Ce n'est plus un hôtel mais des appartements
 





Jean Pierre Baron : Des quillards le long du boulevard W Bertrand impensable aujourd'hui
 
Année 2014
Monique Giraud : Année 2014
Frederic Christelle Audebert : Étant dans une région où nous avons les marées montantes et descendantes, la retenue d’eau qui a été faite sous l’air HATTABE, accueille un nombres de touristes et de locaux importants l’été. Malheureusement l’entretien a un coup et nous le savons, le plus important et le cordon dunaire qui subi l’érosion et la dernièrement il a lâché.
Dommage que cette avenue soit déserte l’hiver.
Dominique Grand-Dalmau La "flaque" vue du ciel..... Alors que une vraie plage serait si belle malgré les marées
Nicole Augere : Il y a 50 ans déjà il fallait aller sur l'île d'Oléron où au Galion d'or pour se baigner à Marennes impossible, trop de vase et sans ...
 
Richard RemerandConsolidation du cordon dunaire de Marennes Plage (décembre 2020)
Sylvie Lebeau : L'homme s'acharne à remettre la planète en ordre, mais elle a le dessus sur lui!
Jean Louis Rouyr : Il tente de réparer ses conneries mais c'est comme mettre un bandage sur une jambe de bois cela ne sert à rien
 

 
 
 

 
Françoise Rabaud Je suis née dans la maison en bas à droite : le Galon d'Or
Catherine Moreau : Mes parents ont acquis cette maison le 06 juillet 1957
Françoise Rabaud Ah effectivement mes parents ont déménagé en décembre 1955. J'aimerais bien la visiter car que restent-ils des souvenirs de mes 4 ans ?
Catherine Moreau : Quand papa est décédé il y a 7 ans la maison s est vendue à des bordelais qui lui ont donné un super look !!!
Françoise Pacaud Quelle plage ????
Catherine Moreau : La plage de Marennes
Françoise Pacaud Mais elle est située ou à la plage ...
 
La maison en 2020
La maison en 2020


Bertrand Letourneau Moi perso je trouve que c' est plus chouette maintenant Marennes plage !
 

 
La maison en 2020
La maison en 2020
Jean-Pierre Baron
 

 
Très vieille photo, il semblerait que la plage soit un peu "poilue".
Jean Pierre Baron Rien n'a changé cet "herbier" protégé et classé est toujours en place. le mot herbier n'est peut pas approprié il s 'agit d'un espace naturelle protégé
Laurent Schnell Parle-t-on de la zone d'herbier située sur la droite de la photo ?
Frederic Christelle Audebert : Oui et il me semble que cela s’appelle la snef
Laurent Schnell Je ne connais pas cette appellation. Il s'agit ici d'un ensemble de différentes plantes que l'on appelle schorre. Le Schorre est soumis aux marées lors des malins, on l'oppose souvent au reste de l'estran, plutôt constitué de vase, sable, sédiments, sablo-vaseux appelé slikke....
 
Philippe RobertMarennes d'antan : année 1960 Grande plage de Marennes marée
montante.
Jocelyne Michelle : Bien connu comme cela
Annie Zambon : Que de bons souvenirs notre jeunesse
Francoise Pierre Mourey : Enfant j'ai connu j'allais avec ma grand-mère chez Blanco elle faisait du crochet que de bons souvenirs merci
Serge Branger : On y voit le château d'eau de la Chainade ... là où je suis né ...cool
 
Francisco Rigo : La retenue d’eau de Marennnes plage ne va bientôt plus l’être... à moins que des travaux soient programmés.
Guerin Colette Ha ! Le cordon lunaire qui protège soit disant les maisons en bord de plage !!!!
Laurent Schnell : Ce n'est pas le cas ?
Guerin Colette : C'est la réflexion que j'ai entendu au service cdc de Marennes quand j'ai posé la question d'une belle maison construite alors qu'à ce moment là c'était interdit maintenant ils ont levé la loi littoral et de nouvelles constructions se font à nouveau
Laurent Schnell : Lever la loi littoral n"est pas vraiment possible.... Mais la loi littoral n'empêche pas de construire, elle contraint les ...
 
Alain GiraudMarennes plage il y a quelques années. Au fond l'île d'Oléron.
Alain Bertrand Le camping " le bon air "actuellement si je ne me trompe pas. Bien changé.
Laurent Schnell : Est ce que vous êtes sûr pour l'île d'Oléron ? J'aurais dit pointe de l'Ascension ..
Mos-lab Synthesizers : Si, on voit bien le pont de l’île en plein milieu (un peu brumeux... certes) tout en haut, pile au dessus du camping
Roger Roux Un peu ténébreux , mais Juste sous l'horizon , légèrement à droite du milieu du cliché
Franciscø Rigø : Oui on reconnait bien l'avenue de la plage avec la maison à colombages peints en bas à gauche. En face de celle-ci il y avait un garage.
 
Mos-lab Synthesizers : Le paysage est devenu bien triste...(Marennes plage revit et c'est tant mieux, mais je crois que l'on a fait un peu tout et n'importe quoi sur le plan urbanisme...)

 
Philippe Robert : Voici une autre vue de l'avenue de la Plage Marennes
 




Alain GiraudMarennes plage 1931
Quentin Gaillard : Ça avait l'air super
Annie Bertot : A la plage ou sur la route ?
 
Philippe RobertMarennes d'antan: Août 1929 Marennes plage
Françoise Vrignaud : On dirait Bonnie and Clyde, non c'était aux Etats-Unis
 
Encore et toujours Hôtel de la Plage, mais colorisée cette carte postale est plutôt rare.
Ginette Roland Pas besoin de trottoirs à cette époque.
 
 
Philippe AugusteQui peut situer ce restaurant de la Plage ?
Jean Pierre Baron : Il fut détruit pour être remplacé par l'hôtel de la plage qui devint ensuite une colonie de vacances
Catherine Moreau : L'hôtel de la plage était construit avant cette photo, 

 
Philippe AugusteEst-ce une photographie ou une peinture?
Monique Giraud : Je dirais une peinture ( peut-être mise en noir et blanc ? )
Rolly Gaboriaud : Je dirai une très vieille photo peut être retravaillée au crayon.
Alain Seguin Ça ressemble à une carte postale
Clemenceau-Piochaud Maryline : Je dirai une peinture
 Lila Castillo : C'est une photo.
Marc Lepré : Peut-être une peinture en observant les ombres

 

 

 

 
Hiver 1956
Hiver 1956



Catherine Moreau
 
Hiver 1956 environ
Hiver 1956 environ
 Merci Catherine Moreau
 
Très ancienne photo de la plage de Marennes. même les plus âgés n'ont pas connu la plage comme cela.
Dom Dom : Moi je l ai connu ! C'est même là !! Que j'ai appris à nager toute seule en écoutant un papa expliquer à sa fille. J'étais fier en rentrant chez moi de dire que je savais nagé j'avais 10ans 
 
Novembre 2020
 

 
Catherine Moreau : Marennes plage aujourd'hui c est la maison qui fait l angle de l ancien hotel
 
Hugues Pierre Je n ai pas connu trop jeune pour ça, mais certains se souviendront du bar de la forêt chez Denis année 80
Monique Giraud : Je m'en souviens très bien, il passait beaucoup de disques de F. CABREL !
 



Alain GiraudMarennes plage, à droite le café des flots, devenu après, l'auberge de jeunesse.

 
Alain GiraudMarennes, ancien hôtel de la plage.
Pat Grand : Je ne me souviens plus. Il était à côté de la colonie de vacances ?
Alain Giraud : C'était avant la colonie de vacances. L'auberge de jeunesse n'était pas là. Elle était vers où est le restaurant l'aromate.
Jc Rousseau : Effectivement elle était juste avant l'aromate
Nicole Augere : Ca n'a pas été aussi une auberge de jeunesse ?
Jean Pierre Baron : Non après l'hôtel c'est devenu une colonie colonie de vacances .L 'auberge de la jeunesse était où est maintenant le restaurant "l' aromate "
Ginette Roland : Et les bâtiments en friche d'après
Bertrand Letourneau : Le bâtiment a été rénové et est en parfaite état aujourd'hui !
Lila Castillo Je vis au premier étage coté droit sur la photo de ce bâtiment . Le bâtiment est en parfait état . Des balcons terrasses ont été ajoutées mais je ne sais pas quand .
Catherine Moreau : Hôtel tenu par Mr et Mme Lefour, madame Dagout était serveuse. Elle a même été très fière de servir Yves Montand qui est passé par Marennes plage...Ensuite ce fut une colonie de vacances de Joue les tours

 





Alain Giraud : Au fond le clocher
 



Alain Giraud : La plage autrefois
Jacky Bocquet : J'adore cette photo colorisée, beaucoup de douceur et de charme !
Pat Grand : C'est chouette de revoir certaines de ces cartes postales que j ai vues étant jeune !
Rene Gastaud Très beau
 


Alain Giraud
 
Philippe Auguste Est-ce un effet d'optique ou ma vue qui baisse mais il me semble que la pente de la plage était plus raide que lorsque je l'ai connu dans les années 60-70. Je crois me souvenir qu'il fallait marcher des kilomètres avant d'avoir de l'eau aux genoux (j'exagère juste un peu).
Jean Pierre Baron : effectivement la plage de notre jeunesse des années 50 60 était plus haute et ensablée(envasée) que celle des années d'avant guerre époque des régates et des "quillard" qui pouvaient accoster a la digue
Pascale Douaud Tu as raison , il fallait se mettre à genoux pour avoir de l' eau à la taille!
 

 
Alain GiraudLa plage de Marennes, bien avant la retenue d'eau.
Jean Pierre Quinconneau : Il y a même pas l'ancienne colonie de vacances
Jean Pierre Baron : Elle ne figure pas sur cette photo car elle est située plus à gauche
Mos-lab Synthesizers : La photo doit dater des années 60 ou 70. Commence à y avoir du monde en bâti...
L'ancienne colonie est bien existante mais pas visible sur cette photo. On a que la moitié droite de Marennes Plage.
Valérie Farras Boucherie : C'était bien mieux à cette époque ! C’est juste mon avis
Nicole Ripoll : Je préfèrede beaucoup maintenant... (sauf cette année) J''y vais avec mes enfants et petits enfants... des chateaux de sable... Sécurité absolue... de l'eau... Et la "vraie plage" au dessus... Selon la marée...

 

 
Philippe AugusteLe bout de la plage de Marennes. L'oblitération date de 1962. La voiture noire est une 203 mais avez-vous reconnu les autres?
Jacky Bocquet 203, 4CV, fourgon peugeot "nez de cochon", ariane 4.
Alain Giraud : Désolé fourgon Renault
Dominique Grand-Dalmau Nous allions nous baigner là. Très chouette coin avec en plus l'ombre des pins