AdresseTéléphone
logo
Marennes For Ever




Philippe RobertMarennes d'antan: années 50 ,Place Chasseloup Laubat
 
Philippe RobertMarennes d’antan : 1902 .Le saviez-vous, il y avait une écurie rue Gambetta, place Chasseloup Laubat. ?
Mos-lab Synthesizers : Je n'arrive pas à voir l'emplacement exact où cela pouvait se situer. sur la rue Gambetta. peut-être N°17, car le reste est du bâti ancien ?
Jean Pierre Baron : Cela devrait être à l'emplacement de l'actuelle résidence Gambetta anciennement Jamot car cet immeuble n'est pas si vieux que cela pour sa partie façade sur la rue Gambetta
Alain Giraud D'après mes renseignements c'était où est la salle de gym. de Michel Guay au 17.
Mos-lab Synthesizers : Bravo Alain ! enquête résolue
Philippe Lucas Remise et écurie, y aurait-il eu un hôtel où une auberge à côté dont ç'aurait pû être le lieu de "stationnement" du moyen de locomotion des clients : cheval et calèche ?

 

Année 1970

Année 1970




Gil WilLa rue où dans les années 70, il y avait le cinéma et le magasin photo.
 
Alain Giraud
 

La place sans la statue

La place sans la statue
Philippe RobertMarennes d'antan: 1947 : plus de statue, enlevée pour être fondue en mars 1942. La plantation des nouveaux arbres pour recevoir la nouvelle statue en pierre en 1948.
 
Jean-Pierre BaronUne gravure de l'inauguration de la statue du marquis de Chasseloup Laubat (en1858?) 
Pascal Cribier : Il faut être brocanteur de père en fils pour trouver se genre de gravure lol

 

Autre gravure

Autre gravure
 
 

 
Philippe Robert : 1918 Manège charentais qui se déplaçait de ville en ville pour les fêtes foraines.(place Chasseloup Laubat, place Carnot)

 




Alain GiraudMARENNES, Place CHASSELOUP LAUBAT, vue de la rue GAMBETTA.
 
Alain Giraud : La place CHASSELOUP LAUBAT et ses alentours, il ya très longtemps. Au premier plan la rue Albert 1er.
 


Philippe Robert : Marennes d'antan: 1904
Christophe Grosbon : Rare de voir la place Chasseloup sous cet angle
Philippine Guicheteau : Décidément je suis vraiment née au mauvais siecle... c'etait mieux ainsi sans voiture modernisme une vie plus simple
Linda Fromentin: Je pense la même chose que toi
Solange Mack: J'aimerai bien le revoir comme ça
 

En couleurs

En couleurs

 
Alain Giraud : Le car P45 du garage POITEVIN, garé devant le café NATIONAL.
Philippe Auguste : Je le prenais le dimanche en fin d'après-midi avec d'autres, direction Royan pour une semaine.
Dany Logeais : Moi aussi nous avons eu du mal pour l'avoir car ce n était que pour les internes du lycée et souvent c était le fils Poitevin qui conduisait. A 16h nous regardions avec beaucoup de rage ceux qui étaient au bal au National
Philippe Auguste : Oui mais on pouvait draguer dans le fond du car
Ginette Roland: Eh oui pendant trois ans j'ai pris le car pouet pouet pour le lycée Pierre et Marie Curie. La tournée pour récupérer tous les internes des petits bourgs. Mauzac, Luzac, Nieulle sur seudre, Souhe du Gua, Chalons. Belle promenade du lundi matin et samedi après midi.
Evelyne Charr : Je l'ai pris aussi, du collège à Brouage, deux fois par semaine...Après, on en a eu un autre plus moderne !
 

Le 13 septembre 1874

Le 13 septembre 1874
Philippe Auguste :  Inauguration de la Statue et de la place Chasseloup Laubat le 13 septembre 1874
Rolly Gaboriaud : Magnifique document. Il semble qu'il y avait déjà le national au fond.
Jean Pierre Baron : Cela me semble être une gravure ou un dessin car la statue me paraît bien petite et disproportionnée. Mais c'est un très bon document historique

 

 


Philippe Robert : Marennes place Chasseloup Laubat Tente de réception et sa Roulotte.(attraction pour les enfants)
Ginette Roland : Quand les papas jouaient à la pétanque nous on se servait des chaînes pour se balancer
Pat Grand : Oui c'est vrai, moi aussi !!!
Marie-Claire Giboreau : Belle place encore aujourd’hui, j’ai habité au 1 de la place Chasseloup pendant 8 ans. C’était très agréable
Clemenceau-Piochaud Maryline : Ha oui c'est vrai, on s s'amusait avec les chaînes.
 

La médaille de l'inauguration

La médaille de l'inauguration
 Chantal Guyonneau : Dans mes archives j'ai trouvé une médaille qui avait été faite pour l'inauguration de la statue de Chasseloup Laubat
Clemenceau-Piochaud Maryline : C'est un vrai trésor
 

La frairie

La frairie



Alain Giraud : Quand la frairie était sur la place CHASSELOUP, un manège à droite.
 

En bronze

En bronze

 

En 1903

En 1903


Alain Giraud : Derrière un arbre à droite on distingue quelque chose, qui sait ce que c'est ??
Stéfy Loulouioutte : Alors la moi je ne sais pas du tout , mais j'ai hâte de savoir. On dirait un passage pour aller sous la place .
Linda Fromentin : Je dirais une plaque commémorative
Frederic Christelle Audebert : L’objet à la même forme que le lampadaire au premier plan mais il manque le haut (l’éclairage)
Alain Giraud : Je ne pense pas un lampadaire, celui au premier plan n'a pas un socle en béton. Je pense à une pompe à main, peut être pour alimenter le quartier, l'eau courante n'existait pas, ou faire boire les chevaux ?
Stéfy Loulouioutte : On dirait. Mais du coup si il y avait une fontaine à cette endroit il doit toujours y avoir une alimentation en eau à ce niveau là ? Quel dommage qu il n'y ait plus cette pompe ça aurait donné un charme de plus à cette place.
Safran de Marennes : On voit la première statue de Chasseloup-Laubat qui a été détruite par les Allemands en 1942. L'actuelle l'a remplacée en 1948.

Voir la photo suivante

 

Pompe à eau

Pompe à eau


L'image n'est pas de très grande qualité mais d'une telle importance. Merci Alain Giraud
 

Vue du ciel

Vue du ciel



Par Michel Andrieu en 1996
 
 
 


Dany Logeais : J'ai assisté au concert c était très bien
 
 
 
Jean-Marie Roiron : Il va falloir replanter
Christian Chagnon : Maladie des ormes ! Et maintenant les platanes, et une nouvelle maladie : la" tayatouva" .
Françoise Vrignaud : la magnacocoupage prétexte de tous ces insectes nuisibles qui les rongent, j'espère qu'ils ont des noms ces voraces ?
 

Vue du ciel

Vue du ciel


Laurent Schnell  : Il est incroyable l'actuel bâtiment du laboratoire d'analyses !!
Dany Logeais : C était le cinéma Trianon à l'étage avec un garage automobile au rez de chaussée pas de labo en ce temps les analyses se faisaient par les médecins et la pharmacie !!
Colette Gaillard : A gauche toit plat garage Citroën et cinéma poitevin
 
 
 

Guy Dufour : Cette statue en bronze était vraiment belle, la guerre est passée par là, elle a été fondue par l'occupant et s'est transformée en statue de pierre.
 
 

Sans la statue

Sans la statue
 
 
 
Philippe Robert : Avez-vous connu la place Chasseloup Laubat sans sa statue. photo prise 1946 ou 47
Mickaël Vallet (page officielle) : Remise en place par souscription après-guerre. Il existe un déroulé précis de la cérémonie de remise en place avec photos et verbatim des discours. J'ai ça quelque part si cela vous intéresse.
Danielle Robion : Je n ai pas connu la place sans sa statue, mais j ai connu la marquise de Chasseloup Laubat