AdresseTéléphone
logo
Marennes For Ever
Francine Baudin : Dans le train pris à Marennes, en route pour Brightlingsea...a Gauche en haut: Jocelyne Ardon de Nieulle, en dessous, cachée Maguy Chagnoleau, en dessous, Serge Mémin, en bas: Nanou.... au centre: Claudette.....,a Droite, Didier Membrut et Réjane Delage de Nieulle
Marthe Blanc Claudette Jouinot .
Jean-Marc Pointecouteau Je pense reconnaître Yveline DEBOIS et Jean-Paul LAFORGE en bas à gauche
Alain Jacou : Je suis d'accord pour Jocelyne Ardon mais pas pour jean Paul laforge...
Francine Baudin : Oui exact Nanou c'est Evelyne et je me suis trompée c'est bien JPaul Laforge. 

 



Francine Baudin de D à G : a côté de Annick Chassaing, c'est Joëlle Thuillas, puis moi même et Marie Paule ? Il existait aussi des films.... qui peut les avoir?
Françoise Camguilhem Pogut : Oui j ai reconnu annick heronneau
 
Francine Baudin : A droite ... Chassaing, le chauve me souviens plus, Menanteau, Serge Mémin, F Duc, ... Brossard... après plus loins sur la gauche il y a ...Lamoureux; a D Maryconne Kierisit et Patrick Guegand? 
Ginette Roland : Lucette Broussard
Marthe Blanc : Odile Goulard.. Entre Les 2 hommes.. Paillares derrière..Catherine Gaillard à côté de Lucette Brossard..
 



Philippe RobertMarennes d'antan: années 1920 , nous allons au bal costumé
 
Clémence Fagot
 

Dany Logeais L'avant dernier garçon à droite c était mon mari Roger Logeais il était je crois avec une fille Simon (mariée à Yves Pontac)

 
Philippe RobertMarennes d’antan : juin 1942 Les pompiers de Marennes sont en exercices de défense passive, combinaisons et masques. Défense passive ,système de protection de la population pendant une guerre. Expression née dans les années 1930, entre les deux Guerres mondiales, ce système de défense est dit passif, car il n'est destiné qu'à protéger les civils pendant un conflit, sans jamais avoir recours à la violence contre l'opposant.
Jean Pierre Baron : Mr Delabaudiere et mon grand-père Alfred trop âgés pour être mobilisés et en tant que pompiers faisaient partie de cette défense passive sur Marennes
 
Philippe RobertMarennes d'antan : 1968 Centre aéré de Marennes.(photo jacky)
 





Pascal Tetard : Fête des vendanges à Bordeaux (1910). Le char ostréiculture de Marennes. 
 

 

 
Babeth Dnne : Je suis la deuxième en partant de la gauche rangée du bas
Corine Delhumeau : Ma sœur Sonia en bas à droite
Marie Marion : Moi deuxième rangé du bas en partant de la droite.
Marie Marion : Lionnel Malveau à côté de Madame Clion. Carole Mahet tablier anis deuxième rang. Bruno Loiseau en haut deuxième en partant de la droite.

 
Philippe RobertMarennes d’antan : 1987 l’une des plus célèbres émissions de variétés de la télévision.

 
Philippe RobertMarennes d’antan : pour info : 2001 déjà 20 ans l’un des derniers salon de l’artisanal à Marennes ,1500m² de surface couverte, 5000 m² d’expositions extérieures, 80 exposants, un bilan très positif pour les organisateurs et exposants. (Voici le 11 ème salon en photo, l’organisation tous les deux ans) photo stand des saveurs, et véhicules)
Frederic Christelle Audebert Cette foire devrait revoir le jour cela manque des expos comme celle-ci, il y avait du monde et les commerçants locaux travailler pas mal.
Ginette Roland : Mr Betfort, Mr Regondeau, Mr Roumilhac et Mr Roland les premiers à démarrer cette foire expo en 1982.
Jacky Bocquet Tout cela rappelle d'excellents souvenirs, une année (milieu des années 80) nous avions eu, grâce à RIchard TRIBOULET la démonstration de la turbo 16 réalisée par Harry Vataïnen en personne !!! génial
Babeth Dnné C'était le bon temps, j'adorais me balader dans les allées de la foire, manger les produits locaux, discuter avec les copines, c'était vraiment cool, 
Yolaine Menard Hé oui il y avait des spectacles le soir sous le Tivoli de magie, hypnose, danse.... ca serait très difficile de refaire ça maintenant.
Frederic Christelle Audebert : Pourquoi cela serait si difficile de remettre la foire au goût du jour?

 

 
 
 
 
 
 
 
 
Photo Clemenceau-Piochaud Marylin
 




Clemenceau-Piochaud MarylineMon frère Patrick à droite devant
Maithé Cartier Poirier Le 2eme en partant de la droite c'est Bruno Large.

 
Clemenceau-Piochaud Marylin
Courtieux Malou Fab Ne serait-ce pas Agnès Dulieu 5e en partant de la gauche?
Clemenceau-Piochaud Maryline : Je reconnais les jumelles Béatrice et Claudine touvron. 2ème à gauche er 3ème à droite
Laurence Desvaux : Exact il y a Agnès Dulieu, je la reconnais. Il y a également Béatrice et Claudine Touvron en saintongeais. Je suis également sur la photo en saintongeaise, la deuxième en partant de la droite. Nous étions ensemble à l’école ensemble et nous étions également au patronage. (je suis de 64 comme Maryline)
Sabrina Grdn : Celle qui se trouve complètement à droite me fait penser à ma frangine Béa elle est de 64
Vanessa Gourdin : Tu as raison ! C'est maman
 







Photo Clemenceau-Puiochaud Marylin
Patrick Morin Il y à ma grande sœur
 




Photo Clemenceau-Piochaud Marylin
 
Jean-Marc PointecouteauCentre Aéré, juillet 1970: j’étais moniteur...!!!
Nine Dumas On était dans la même classe en Cinquième avec entre autres Philippe Ancelin...
Mireille Boisson Joneau Moi aussi 6ème 5ème et plus
Marie-claude Baillargeau : Il y avait comme mono Bernard Erable Jean-Paul Laforge et Gérard L'horset
Jean-Marc Pointecouteau : Sur la photo, il y a Jacky le directeur, Jean-Paul Laforge, René Stanburski, Sylvie Liège, Yveline Debois, Ghyslaine et puis les autres...!!!!
Martine Jeanine Taudiere Terriere : Je reconnais mon frère Patrick Terriere agè de 10 ans portant sur son dos à l arriere un gamin avec un chapeau sur la droite de la photo moi aussi j ètais mono mais plus tard avec Jacky Perret comme directeur avec madame Gaillard
 
Philippe RobertMarennes d'antan: Mariage années 60 rue Georges Clémenceau .(photo Gilles)
Corine Liege L'épicerie était où est "phildar",actuellement, les pompes funèbres existaient encore dans les années 70,actuellement l'infirmière " Estelle " donc l'entrée de la rue Leterme
" .
 
Aline Chotard ManzanalCalvacade - les patineuses. La photo, prise au jardin public, est datée de juin 1962
Dany Logeais : C est ta mère au milieu il y a un air de famille avec toi ?
Aline Chotard Manzanal : Catherine et Dominique au milieu
Philippe Auguste : 4e et 5e en partant de la gauche
Clemenceau-Piochaud Maryline Elles sont très belles ces patineuses
 
Cavalcade en 1965
Cavalcade en 1965
Philippe RobertMarennes d'antan : Cavalcade de Marennes place de la poste (photo-jacky)
Séverine Peron Je ne sais pas en quelle année c'est mais on me dirait que le jeune homme sur son vélo au premier plan à droite dans la foule est un Jaulin que ça ne me surprendrait pas
Nicole Augere : J'y ai participé une fois, j'étais sur un char habillé en pêcheuse si je me souviens bien mais malheureusement je n'ai plus de photo........
Micheline Delage : Cette cavalcade date des années 1960 j’étais .. dans lā file de vélos , j’ai reconnu ma nièce, Le monsieur qui a un paquet dans les mains est l’ancien coiffeur Me Descourtieux , Et le garçon en vélo cela doit être Marcel Mémin. Nous n'avions pas de télé de téléphone portable, et beaucoup d'autre chose, mais j’ai eu une belle jeunesse pourtant elle a été courte car je me suis mariée pour mes 18 ans , mais je la referais volontiers


 
Intervilles
Intervilles




Philippe Robert : L'équipe des organisateurs
 
Intervilles (suite)
Intervilles (suite)
 
 
 
Philippe Robert : Différents jeux
Yoann Thomas Mon père a participé au jeu de la mariée 
 
Aline Chotard ManzanalDans les années 70 et jusqu'au milieu des années 80, le professeur de danse était Irène Mousset qui était une excellente danseuse. Elle venait de l'Ile d'Oléron où elle enseignait également. Les cours avaient lieu dans la salle place Fradin, derrière ce qui était alors la mairie.
Les galas avaient lieu avec toutes ses élèves au foyer municipal à Marennes ainsi qu'à Dolus ou à Saint-Pierre.
Ici le ballet Pierrot et Colombine en 1976. Il me manque le nom de la fillette à gauche. Je peux confirmer les autres si elles souhaitent être identifiées.  Je suis sur la photo qui a du être prise par Mr Abelard, comme c'était de coutume pour tous les événements marennais à cette époque.
Stephane Guay : Je crois que c'est ma petite sœur dans le groupe du cen...
 
Jacqueline JouantQui se rappelle de cette petite dame ?
Patricia Vedeau Madame Garnero
Frederic Christelle Audebert : Mme Garnero, qu’elle énergie d’enseigner jusqu’à plus de 90 ans je crois.
Jacqueline Jouant : Oui ç est ça. Elle savait se faire respecter
Martine Jeanine Taudiere Terriere : Un très grand professeur qui donnait d excellents rèsultats et quelle discipline!!!! je me souviens très bien de cette grande dame car ma fille a dansè pendant des annèes
Jacqueline Jouant : Oui moi aussi. J ai eu ma fille. Ma petite fille. Mes nièces et mon neveu
Monique David : C'était Mm garnéro prof de danse mes filles étaient avec elle
Mélanie Peneaud : Mme Garnéro ! Toute ma jeunesse !
Philippe Vitré Rc : Bonjour trés bien connu elle avait la salle à coté de l'ancienne caserne des pompier , c'est de la famille à un copain
Va Ness Madame Garnero, sévère mais tous le monde étaient a son écoute De très bon souvenir avec elle
Séverine Peron : Nous partagions la salle de danse avec elle, nous avon...
 

QUI EST ALLÉ AU CENTRE AÉRÉ ?

On parle toujours des copains d'école mais quelques unes et uns d'entre nous ont fait leurs premières armes dans la vie active au centre aéré de Marennes. Ils étaient moniteurs, monitrices ou aides.
Situé en bord de mer, à la plage de Marennes, il y avait comme directrice Madame Gaillard (la directrice de l'école des filles et mère de Catherine), un adjoint Jacky, et une cuisinière Madame Baillargeau.
Les enfants étaient pris en charge à l'école des filles le matin pour la journée dans le car Poitevin: au programme jeux, bains, jeux de piste, piscine, c’est tout ce qu’il y avait à l’époque.
Quand les parents venaient récupérer leurs gosses le soir, la journée n'était pas finie pour les monos: La directrice organisait une petite réunion, aujo...
 




Valerie Blanc : Spectacle du 26 novembre 1977 : xxx,Myriam Garnier,moi,Christine dufour
 
Philippe RobertMarennes d'antan: années 80 ,Monsieur Roger Hattabe Maire de Marennes (nouveau centre municipal d’animation et de loisirs)
Philippe Vitré Rc : Photo à la salle polyvalente de Marennes
Philippe Robert : Oui ,mais à cette époque c'était le centre municipal d'animation et de loisirs.
Séverine Peron : Il s'appelle toujours Centre d'animation et de Loisirs ou CAL. Par contre sur la photo je ne vois pas M.Hattabe.
Monique Neau : Il me semble reconnaitre mes parents a gauche..( Suire P.)
Marthe Blanc : Le plus petit en blanc Mr Guichard maire de Bourcefranc..devant Pierrot Suire.
Christine Abelard Je reconnais mon beau père Mr Abelard Pierre
Micheline Delage : Mr Castanet , le grand-père à droite, et on dirait Gilles Grand, l’avant dernier
Philippe Vitré Rc : Oui je confirme c’est bien Gilles Grand qui est de ma famille
 
 et Janique Morin
 


Rolly GaboriaudBonne ambiance avec cette joyeuse bande au cours d'un réveillon à l'Alhambra de Marennes dans les années cinquante. Certains marennais ou ex-marennais reconnaitront peut être leurs parents malheureusement presque tous disparus
Marthe Blanc : A gauche debout Mr Gautier dit "cagouille"directeur de la Caisse d'Epargnes de Marennes et sa femme Josette Daimé cousine brune veste noire..
Reine Roumilhac : Nous avons cette photo de la fine équipe de la caserne de Marennes

 
Rolly Gaboriaud :  Les mouvements appris et répétés dans les écoles, le collège Jean Hay pour nous, par le prof de Gym Monsieur Blanchard.
Pour résumer c'était une grande manifestation sportive réunissant les jeunes de nombreuses écoles du département, tous habillés de la même façon, qui avait lieu dans un stade, pour nous à La Rochelle, où nous avions à faire des enchainements de gestes sportifs longuement répétés dans nos collèges respectifs. C'était pour nous une grande fête
Nini Cocole RTh : Les "lendit" !! Spectacle de gymnastique synchronisée (de préférence.. ) Sur un stade... Les écoles de la région se regroupaient, je crois de mémoire que ce devait être les élèves de CM2... Je me souviens y avoir participé à St jean d'Angély... ce devait être l'année 1967... Je pense qu'après ça a cessé d'être... (Année 1968) On y faisait aussi une Danse m...
 

LE SYNDICAT D’INITIATIVE

« Je vous parle d’un temps que les moins de vingts ans »...vous connaissez la suite !
La photo n’est pas truquée, il s’agit bien des hôtesses d’accueil du syndicat d’Initiative de Marennes au milieu des années 60.
Bien sûr nous n’avons pas tout les noms, il nous en manque deux, mais vous pouvez reconnaître de gauche à droite
Debouts : Joëlle Nalin, Yolande L’Horcet, Monique Richiero, X.
Assises: Odile Goulard, X , Marie Thérèse Gauthier, Annick Heronneau.
Pour ceux qui auraient oublié ou qui ne savent pas, le syndicat d’Initiative était situé à côté de la Poste, accolé au Temple.
Nous devons cette initiative à Mme la Maire de l’époque, Irène de Lipko...
 
Pêche à pied
La pêche à pied est probablement l’une des premières « chasses » de nos ancêtres vivant sur le littoral.
Elle est aujourd’hui encore pour certains « un métier » et pour la majorité un passe-temps agréable demandant de l’effort, mais apportant beaucoup de satisfactions.
C’est pour tous « une école de la nature »
Si vous en avez la possibilité, profitez-en pour vous faire accompagner par des jeunes qui partageront ainsi votre plaisir et apprendront comme vous à respecter la ressource et le biotope !
La pêche à pied comme beaucoup d’autres activités demande de l’observation, un zeste de bon sens, et un peu de patience....
 
Alain GiraudMarennes, autrefois 50ans peut être. La fête foraine sur la place Carnot.
Mos-lab Synthesizers On doit être au tout début des années 60, le quartier Est de Beaulieu n'est pas encore construit. On aperçoit par contre de nouvelles constructions coté Ouest (Rue Hector Patoizeau, etc. qui correspondait à la première phase. Ca fait bizarre de revoir des rails sur la voix de chemin de fer
Jean Pierre Baron : Les rails ont été démontés en 1976 il me semble
Aline Chotard Manzanal : L'arrêt de la circulation des trains peut être en 76, mais le démontage fin des années 80 il me semble.
Mos-lab Synthesizers : J'ai un très vague souvenir des rails dans mon enfance (je suis de 76). Je dirais donc plutôt années 80 pour le démontag...
 
Philippe RobertMarennes d'antan: 1955 place Carnot, le chapiteau d'un petit cirque.
Jean Pierre Baron : Tout un spectacle depuis le matin aux aurores jusqu'au soir la venue sur la place Carnot des grands cirques :Pinder Amar Bouglione pour nous qui étions enfants comme pour les adultes d'ailleurs
Rolly Gaboriaud Ah les grands cirques à Marennes c'était la fête. il y avait aussi des animations. Je me souviens de l'animateur célèbre à l'époque Zapy Max. Ce que j'ai vu d'assez étonnant avec un de ces cirques c'était un grand camion plus ou moins réfrigéré sur lequel il y avait une grosse baleine...oui une vraie baleine! en plein été...
Jean Pierre Baron : Je me souviens effectivement de cette baleine morte et de son odeur pestilentielle...
 
Brigitte ChaurayLe fameux goûter de Noël de la caserne et le spectacle certaines vont se reconnaître
Nini Cocole RTh Ah je vois un bout de ma tête... En bas à gauche...L'orange et le chocolat chaud... 
Brigitte Chauray : Et un sachet de crottes en chocolat . Ca doit être Geneviève a coté de toi
Nini Cocole RTh Ah c'est toi avec le chignon ? Oui c'est Geneviève à côté....
Brigitte Chauray : Oui pull rayé et Evelyne devant a gauche
Evelyne Dupouy : Ah c'est moi oups je me reconnais même pas, heureusement y a mes cheveux
Carole Dupouy : Oh ma magnifique soeur ce serait moi dans les bras de maman avec sa coupe à la garçonne ? On ne l'a pas cette photo ?!
Nini Cocole RTh Sylvie Pain avec le manteau col et boutons noirs derrière 


  •  


 

 
Dany Logeais :  Il y a 31ans les marennais avaient su faire du bicentenaire de la révolution une fête très populaire où ils se sont impliqués
Vous reconnaîtrez beaucoup de marennais connus disparus ou bien vivants
Même le programme a été imprimé à Marennes (imprimerie du bassin)
Veronique Ybard : Nous avons tellement eu de succès qu'on nous avait demandé de le refaire à la salle de Saint Just
Sandrine B Jouinot : Je me souviens que les écoles avaient fait une fête ma sœur avait une jolie robe avec un faux cul et des anglaises(3bombes de laques pour qu'elles tiennent) ce jour là on avait été près de la fontaine qui était près du marché (Elle a été supprimée depuis)
 
Philippe AugusteIl y avait du monde aux majorettes, mais c'était en quelle année?
Brigitte Baron Et moi je faisais partie de la fanfare. Que de merveilleux souvenirs.
Paulette Baron Surtout , lors des repas de la Sainte Cécile ..
Martine Jeanine Taudiere Terriere : Je me reconnais tout en haut troisième à gauche que de bons souvenirs!!!!! A cotè de moi je pense Michelle Sicard
Karine Kremer Erable : Oh, les miss Authiat. la 1ère en haut à droite et la 1ère en bas à droite.
Séverine Peron Je n'ai jamais connu les majorettes habillées comme ça.  Elles étaient en vert avec un chapeau beaucoup plus petit et parfois d...
 
Philippe AugustePhoto de famille à l'occasion du jumelage Marennes - Brightlingsea année 62 ou proche.
Alain Jacou : En bas à droite ma grande sœur Marthe Jacou
Dominique Sinou Derrière S Blanchard
Jerome Vidal : En bas à gauche ma pt mama , Chassain, 
Jean-Marie Roiron : Au milieu le célébre Dominique Sinou. On te connaît déjà des scouts comme chef de patrouille 
Jean Pierre Baron Avec les lunettes Gilles Blanchet  à côté de lui Richard Pattedoie, Odile Goulard Claudette Jouinot Michel Aubin
Dominique Sinou A côté Joëlle Nalin
Philippe Auguste : Bizarre que personne n'ai encore mentionné le nom de l'accompagnatrice en bas au milieu....
 
Dany LogeaisCe n est pas la chorale de Melle Delobec de sim mais celle de Melle Cohin Madeleine Foyer municipal 1965. Je suis la 3ème à partir.de la gauche je ris car je chante très faux
Evelyne Charr Côté gauche, la 4ème devant, Nadine Sorlut peut-être ?
A droite, la 2ème est Réjane Delage. Derrière Nadine Sorlut (?), Marie-Paule Bourguet (décédée ). Côté droit, 2ème rang, juste avant Réjane, la soeur de Jean-Pierre Pailharès, avec le bandeau...?
Dany Logeais : Exact c'est Marie Paule derrière à gauche et Marie Odile sa sœur est à droite tout à fait derrière cheveux très courts on la devine mais elle vient de me le confirmer
Roselyne Chauderlot : A l'extréme droite,avec des lunettes, Françoise Gaillard???
Dany Logeais : Oui c'est bien elle
Evelyne Charr : Juste avant Melle Cardona.  Côté droit, 3ème en partant de la droite, Melle Castets...j'ai oublié le prénom !
Dany Logeais Mademoiselle Cohin au piano devant l'estrade
Chantal Guyonneau Devant Annie Massé elle avait eu la poliomyélite et avait un appareil pour sa jambe. Elle habitait La Boirie


 
Alain GiraudGroupe de jeunes Marennaises dans les années 50. Certaines sont toujours parmi nous
Arlette Roger Beaujean Il y a ma cousine Ginette Bergeon (Mme Trepeau) la 3e par la gauche en haut . Une fille Besson fille de l ancien cordonnier a Marennes 3e par la gauche en bas . une fille Clemenceau 2e par la gauche en bas. Je ne reconnais pas les autres!
Alain Giraud : Voici les noms écrits derrière la photo. A vous de les ressituer
La fille marquée d'une croix, Jacqueline GRENIER (Mme MARTIN)
Michelle AUGER, Ginette BERGEON (Mme TREPEAU), Claude ANGIBEAU, Jeannine BESSON, Andrée PIOCHEAU, x AUSSANT,
Il manque 5 noms ?
 
Assurancetourix Carabouille : Le petit Roger aux couleurs du tour 
Monique Babouche Paillat : Ah! Enfin un vélo
Ginette Person Il a un joli maillot jaune le petit Roger !
Christelle Lafontaine : Trop cool!!!!!
Jeanne Philippe Superbe

 
 



Jean-Pierre BaronNous avions évoqué il y a quelques temps un certain talent de ce jeune marennais
Martine Jeanine Taudiere Terriere : Bravo à lui j'ai très bien connu ses grands parents j'ai même travaillè avec sa grand mère une adorable femme
Clemenceau-Piochaud Maryline : Il chante très bien
Séverine Auguste Brillaud Nadeau Il assure grave je le connais depuis longtemps un ami de classe a mon fils. Et un bon footballeur également

 
Philippe AugusteSamedi 5 septembre la Gaule Marennaise organise un concours de pêche en doublette à Mérignac. Anglaise autorisé, les spécialistes comprendront.
Engagement 30 euros par équipe, le concours commence à 7h00.
Pour plus de renseignements vous pouvez appeler au 07 81 92 37 49 aux heures des repas ou au 05 46 85 61 69 Jean-Pierre Godrie (en photo ci-dessous avec son fils Romain).
Merci à Virginie pour toutes ces infos.
Frederic Christelle Audebert : Le père et le fils ensemble, manque Jean-Pierre sur la photo.
Bravo à la maison GODRIT pour son bénévolat depuis des années à la gaule marennaise.
Brigitte Baron : Papa y a longtemps participé en temps que pêcheur et bénévole.
 
 



Philippe AugusteQui a souvenir de ce club créé à la fin des années 60?
Dany Logeais : Richard Pattedoie Jean Pierre Daza Nadine Daza Gilles Blanchet Genevieve VincentVincent (Gailler) Gilles Saunier Philippe Auguste Joëlle Descourtieux (Meyrand).... Etc à vous de mettre le reste moi je n en faisais pas partie !!!
 
Jean-Pierre  J'ai retrouvé l'album du tour de France 1997 je te mets en MP mon téléphone ! sur ton compte perso
Raymond Blin : J'ai vu la même affiche chez mon docteur , avant les travaux !!
Françoise Gourmelen : J'ai la casette video du tour de france 1997 tournée à Marennes à visioner avec un magnetoscope si ça interesse quelqu'un
 
Philippe AugusteSamedi la Gaule Marennaise avait organisé un concours de pêche en doublette, il a été remporté par Freddy Patoizeau et Freddy Rotier (équipe au centre de la photo).
Prochain concours le samedi 5 septembre à Mérignac, toujours en doublette.
Pour plus de renseignements vous pouvez appeler au 07 81 92 37 49 aux heures des repas ou au 05 46 85 61 69 (Jean-Pierre Godrie).
Merci à Virginie pour toutes ces infos.
 
Alain GiraudLes huîtres de MARENNES, présentes à LIBOURNE en 1909
Françoise Vrignaud : Ajouter des huîtres pour une fête de vendanges était peut-être nouveau
 
Lilou FRTPhoto de miss cavalcade Marennes 1960 voir 61 qui reconnaît quelqu'un.
Sauf le premier homme entre les 2 miss c' est mon père
Véronique Bertaud : Sous toute réserve la deuxième miss pourrait être Jeanine Dodin (épouse Normandin)
Lilou Frt : Ma demande est de l ordre le jeune homme entre les deux miss est mon père Maxime Forgit appeler Guy, peut être c est miss ce reconnaîtront, lui est décédé.
Micheline Delage : La première demoiselle cela doit être Morin , je ne peux me tromper après c’est ton père donc mon frère , là deuxième devait être institutrice à Marennes son nom je me rappelle plus. Après c’est le fils Chapelin, ses parents tenaient une pâtisserie rue Albert premier, la troisième c’est une fille Hervé de St Just, le troisième homme c’est un jardinier de Node Méchain

 
Philippe AugusteLe bureau du BTCV en 1958
Pascale Douaud : Mr Birfet Michel peut être au centre?
Michel Garnier : Au centre c'est Jacky Courtieu avec son écharpe
Alain Giraud Je pense qu'il y a Jacques Guerit, peut etre Bernard Hamelin, les autres ? des visages pas inconnus mais les noms ?
Colette Gaillard : 1er rang en haut de gauche à droite : Michel MALLET, 2 ? 3 ? Bernard HAMELIN 5 SONNETTE 6 DESCOURTIEUX 7 ?
Rang du milieu : 1 MALLET 2 FIEVRE (gendre de Mme Corsi) 3 COURTIEUX 4 BIRFET 5 Jacques GUERIT 6 Joël BOURDRON
Rang du bas1 BERGEON 2 ? 3 Yves SEGUR 4 Bernard MERCIER
 
Résultats du concours de pêche organisé hier par la Gaule marennaise à Mérignac.
De droite à gauche sur la photo : le vainqueur, Jean-Pierre Laporte, le second, Daniel Dolet, le troisième Bruno Leroux et enfin le quatrième et premier jeune marennais, Romain Godrie.
Merci à notre correspondante Virginie Baud.
 

Les Chats-Huants

Les Chats-Huants
Philippe AugusteQui se souvient de ce groupe marennais, les Chats-Huants. Et surtout qui pourra donner les noms des artistes? Le groupe était actif dans les années 60. 
Claude Fleury : A gauche Alain Chagnon le deuxième Jacques Meunier la fille Claude Sylvain ensuite Serge Descazeau et,Alain Gazeau .
Jean Pierre Baron : Ce n'est pas Alain Gazeau mais Gerard Gazeau le fils du percepteur de l'époque
Philippe Auguste Merci Claude, vous savez ce qu'ils sont devenus?
Jean Pierre Baron A Chagnon et S Descazeau sont décédés G Gazeau je ne sais pas JMeunier nous l'avions invité pour des retrouvailles il n'a pas désiré revenir quant à C Sylvain notre ami A Giraud est le plus apte pour te renseigner
Jacques Delage : J'ai bien connu ce groupe j’étais en classe avec Jacques Meunier et j’ai vu leur début dans une cabane à la plage de Bourcefranc où l’on faisait des éclades de moules au chalumeau
Jean Pierre Baron  la "Cabanajo"
Jacques Delage : Je ne me rappelais plus du nom. Nous en avons passé quelques soirées la bas
Roselyne Chauderlot Serge Descazeau ,en chemise blanche, est décédé, il y a un an à peu près !
Roselyne Chauderlot : Merci Philippe pour cette photo que je ne connaissais pas !  Je l'ai envoyée à Françoise Gaillard, sa cousine, et,pour le coup, elle va l'encadrer 
 

Jean-Marie Roiron

Jean-Marie Roiron
Philippe AugusteMerci à Jean-Marie (et à son batteur) pour sa superbe animation. Je sais qu'il va revenir au mois d'août, nous en reparlerons d'ici là. Merci aussi à nos reporters pour les vidéos, ce n'est qu'un début j'espère, il y a d'autres manifestations que nous allons couvrir. Pensez à tous les marennais exilés et qui sont heureux de revoir "leur" ville.

C'est un des buts de Marennes For Ever, tisser d'avantage de liens entre les habitants, et vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Lorsque je lis les commentaires et que je vois toutes ces retrouvailles de personnes qui s'étaient perdues de vue je suis heureux et fier de Marennes For Ever.

Je sais aussi que certain(e)s d'entre-vous qui se croisaient et ne s'adressaient pas ou peu la parole tout en se connaissant et que maintenant les langues se délient, je suis heureux et fier de Marennes For Ever.

Mais ce succès c'est le vôtre, c'est vous avec vos posts (plus de 2000) qui avez changé le cours de l'histoire.

Maintenant nous pouvons aller plus loin, ce sera à vous de décider le moment venu (au mois de septembre ou octobre selon l'évolution de l'état sanitaire en France). Notre équipe a des projets à vous proposer, je vous en dirais plus après l'été.
 
 
 Jean Pierre Baron: René Guitard
Dominique Rauch : A côté de Mr Guitard je pense Mr Hamelin.
Nicole Rabeau : Oui c'est Mr HAMELIN
Nicole Rabeau : Evelyne je pense que tu m'as contacté Je ne sais pas si on a travaillé ensemble peut-être Nicole LARRIEU-RABEAU
Marthe Blanc : Mr Cointreau maison de la presse
Dominique Sinou : Tu me coupes l'herbe sous le pied
Evelyne Charr : Merci ! Je savais bien que je connaissais...
Dany Logeais : Mr Cointreau c'est la liqueur ne confond pas, lui c est Mr Coindreau...
 
 
Marthe Blanc : Je crois reconnaitre Micheline Forgit....
Sylviane Skippy: C'est ma maman
Micheline Delage : C’est la cavalcade des années 1960, il y a M Chapelin père et fils, M Hamelin ,M Guitard et moi la demoiselle d’honneur, j’avais 14ans c’est loin les années ont passé. Si c’est toi Yannick qui a mit ces photos je serais contente de te revoir, j’habite toujours Marennes
Le-chapelain Yanick :  Si je viens sur Marennes un jour ce sera avec grand plaisir. Que de bon souvenirs
Micheline Delage : Si ce n’est pas indiscret où habites-tu .
Le-chapelain Yanick : J'habite à Cergy dans le val d'Oise en région parisienne

 
 


Sylviane Skippy : On dirait Serge et Michele Maingueneau
 
 
 
Jean Pierre Baron : Je reconnais R Guitard
Christian Forgit :Au troisième plan , le monsieur à lunettes ressemble à mon père Guy Forgit donc à gauche.
Micheline Delage : Coucou Christian , oui c’est ton père, il est sur une autre photo ou tu le vois mieux
Christian Forgit :Merci Micheline je t'embrasse bien fort , j'espère que la santé de tonton va mieux que tu gardes le morale.

 

On chante

On chante


Philippe Auguste : Et après on dira que les jeunes marennais n'ont pas d'idées. Ce lipdub (reprise d'une chanson en playback) de la chanson "Dommage" de Bigflo & Oli par les ados du local jeunes de Marennes (17). https://​youtu.​be/uWGHcrHk7-E
 

Place Chasseloup

Place Chasseloup


Philippe Robert : Marennes d'antan: année 1900 tous les beaux vêtements sont sortis pour la photo .
Alain Giraud : Déjà mon nom sur la photo, ça ne me rajeunit pas.
Danielle Neau : J'ai du mal à me reconnaître
Jean Pierre Baron : Un photographe ambulant s'était installé sur la place Chasseloup :c'était très certainement au tout début de cette nouvelle profession de l'époque
Nadine Delouve : Quelle mémoire !
 
 
 
Dany Delage : Qui se souvient du jumelage avec Brightlingsea. Photo prise devant le château de la Gateaudiere, soirée organisée par le Prince Murat où nos amis anglais avaient un peu trop abusé du vin rouge à volonté
Jacques Delage : J’avais le fils d’un pasteur comme correspondant je l’ai reçu en 62 si je me rappelle, mais je n’ai pas souhaité aller chez lui
Evelyne Charr : Et comme je n'étais pas résidente à Marennes, Nimbus m'avait trouvé l'adresse d'une correspondante en Angleterre avec qui je suis toujours en relation depuis 1964..
Bernard Pidoux : Il y avait des petites anglaises..sympathiques
Courtieux Malou Fab : Dominique Lavendomme, Thierry Lavendomme, Martine Simon Christine Roux, Brigitte Baron, Henri Aubin
Dany Delage : Sylvie Cathelineau, Joëlle Sonnette, Patrick Bourguet, Philippe Delage, Gilles Saunier
Francois Privat : Joëlle Sonnette n'est -ce pas la jeune fille avec les béquilles à gauche de la photo
Joelle Sonnette : Oui c’est bien moi avec les béquilles
Dany Delage : Antoine Valet aussi
Brigitte Baron : En bas c'est ma sœur moi je suis à côté de Dominique avec la barrette blanche. Agnès Volokowe
Dany Logeais : Au fond Marie Paule Bourguet mais pas Patrick dixit leur sœur ainee...
 

Intervilles 1987


 
Jacky Bocquet : Pendant INTERVILLES à Marennes nous avons vécu pendant la préparation des jeux quelques anecdotes épiques. Parmi elles, l'enl